Les 7 tendances du marketing digital à ne pas manquer en 2022

Le marketing digital est un univers en constante évolution. Pour tous les professionnels de ce secteur, il est fondamental de faire de la veille pour rester connecté aux tendances du marché.

Pour vous aider dans cette tâche, vous trouverez dans cet article 7 tendances à ne pas manquer pour l’année 2022 !

Expérience client personnalisée

D’accord, cette tendance ne date pas d’hier. Néanmoins, elle est plus que jamais d’actualité, notamment dans le secteur de l'e-commerce B2B en pleine mutation.

S’il s’agissait plutôt d’un élément différenciant et d’une optimisation intéressante il y a quelques années, cela s’apparente désormais davantage à un prérequis indispensable. Il s’agit en effet d’une attente très forte des consommateurs, autant en B2B qu’en B2C.

Concrètement, lorsque vous proposez une offre ou un contenu à des prospects, il est important de leur montrer que cette proposition n’est pas générique, mais qu’elle est faite pour eux. Elle devra donc tenir compte de critères tels que leur poste, leur secteur d’activité, leur relation avec votre entreprise (prospect ? client ? client fidèle et régulier ?) ou encore leur avancement dans le processus d’achat.

Toutefois, le défi réside dans la dualité qui existe entre l’attente forte de personnalisation de la relation et les exigences grandissantes en matière de confidentialité. En effet, les consommateurs veulent une approche personnalisée, mais refusent de plus en plus l’utilisation d’outils de tracking et d’analyse. 

Notre conseil : Segmentez et qualifiez au maximum votre base de données.

Stratégie “data driven”

Comme son nom l’indique, il s’agit d’avoir une approche basée sur la donnée. L’idée est de piloter vos campagnes marketing - et plus globalement votre stratégie - en prenant des décisions qui s’appuient sur de la donnée fiable plutôt que sur votre intuition.

Prenons un exemple concret : vous cherchez à déterminer quelle est votre source d’acquisition la plus efficace. Vous interrogez votre équipe, et vos commerciaux vous disent que la majorité des clients sont issus de leur réseau et de leur prospection téléphonique, alors que votre équipe marketing est sûre d’elle : la majorité des clients le sont devenus grâce aux campagnes de promotion par email. En plus de ça, votre nouvelle recrue vous souffle qu’il serait temps de mettre en place des campagnes Facebook Ads. Quelle idée stupide, vous faites du B2B…

En tout cas, c'est ce qu’on vous a toujours dit : pas de business B2B sur Facebook. Mais pourquoi ne pas le tester ? Grâce à un CRM et des solutions comme HubSpot ou Google Analytics, vous seriez en mesure de déterminer précisément si les campagnes Facebook Ads sont - ou non - une bonne idée pour vous. Vous pouvez aussi savoir quel est le pourcentage de vos clients qui sont issus de la prospection et ceux qui le sont des campagnes d’emailing. Ainsi, vous pourrez décider quels sont les canaux sur lesquels il serait judicieux d’investir le plus pour cette nouvelle année.

Si vous avez déjà franchi ce cap et êtes plus avancé dans votre maîtrise de la data, le contexte actuel nécessite d’optimiser son utilisation. C’est justement cette maîtrise de la data qui vous permettra de répondre au point précédent et d’offrir une expérience client personnalisée. Analysez les centres d’intérêt de chacun de vos leads, agrégez la donnée que vous collectez sur eux depuis plusieurs canaux, ou encore mettez en place un lead scoring efficace pour évaluer leur état de maturité.

La data vous permet également d’optimiser vos performances : est-ce que les pages de votre site qui génèrent le plus de trafic sont toujours celles qui créent le plus de contact ? Les webinars dont vous êtes les plus fiers sont-ils vraiment ceux qui intéressent le plus vos prospects ? Un seul mot d’ordre : testez, analysez, modifiez et répétez ! Une fois sur de la fiabilité de vos données, réalisez régulièrement des A/B tests : call-to-action, landing page, ou encore proposition de valeur, … les possibilités sont infinies !

Nos conseils :

  • Pour commencer, il est important de savoir collecter la data. Une fois que vous avez mis en place les outils nécessaire, il est indispensable de savoir l’analyser. La multitude de données disponibles peut être déstabilisante. Il est donc important de définir vos KPI et d’avoir un objectif précis, une question à laquelle répondre, avant de vous plonger dans la data. Enfin, il est important de pouvoir en tirer des conclusions actionnables, et de les tester rapidement.
  • Pour une lecture facilitée, il est important de centraliser la donnée. Pour cela, privilégiez des solutions “all-in-one” telles que HubSpot dans laquelle toutes vos données sont agrégées. À défaut, veillez absolument à établir une synchronisation entre vos différents outils pour qu’ils soient connectés et que la donnée remonte de manière fluide.

Mort programmée des cookies

Il s’agit là d’un enjeu majeur pour les prochaines années dans le marketing digital. Comme nous l’avons vu, la collecte des données est cruciale pour améliorer l’expérience client. Pour autant, la confidentialité et la protection des données est devenue une préoccupation majeure pour les internautes en 2022.

Bien qu’ils soient en partie destinés à améliorer leur expérience d’achat et de navigation, les cookies tiers ont aujourd’hui une très mauvaise presse auprès des consommateurs, si bien que leur disparition semble inéluctable. Elle est d’ailleurs même déjà actée et programmée petit à petit puisque Safari y a mis fin depuis 2017, que Firefox a emboîté le pas dès 2019 et que Chrome y mettra un terme en 2023.

Des solutions alternatives devraient émerger petit à petit. L’une d’entre elles est l’utilisation de données “first party” qui permettent de collecter des données issues des visiteurs de votre propre site internet. Dans cette rubrique, on peut citer les techniques de “Local Storage” ou de “CNAMING”. Sachez également que la plupart des géants de la publicité travaillent déjà à la création d’alternatives efficaces. Affaire à suivre !

Notre conseil : Commencez dès maintenant à préparer la transition vers un marketing digital “cookieless”, restez au courant des actualités dans ce domaine et commencer à recueillir vos “first party datas” en installant un CRM et en collectant vos contacts “opt-in”.

LinkedIn continue sa croissance

Le phénomène LinkedIn n’est pas nouveau. S’il figure pourtant dans nos tendances 2022, c’est que la croissance du réseau social B2B ne ralentit pas, bien au contraire.

En 2021, LinkedIn comptait 738 millions d’utilisateurs, contre 675 milions en 2020, soit une augmentation de presque 10% en seulement un an ! Il est également intéressant de noter que la France est le 5e pays mondial en termes de volume de trafic sur LinkedIn.

Comme on le voit sur le graphique ci-dessous, le nombre d’utilisateurs LinkedIn ne cesse d’augmenter…

… et logiquement les bénéfices réalisés par le groupe suivent cette tendance.

Notre conseil : pour la faire courte, si vous faites du B2B, vous devez être actif sur LinkedIn en 2022. La plateforme est devenue incontournable, aussi bien en termes de visibilité que d’acquisition.

Expériences hybrides

Les fortes attentes sur des expériences hybrides concernent 2 points :

Les consommateurs attendent de plus en plus du digital pour améliorer leur expérience client sur des points de vente physiques. Les magasins sans caisse sont un bon exemple d’une expérience dans laquelle le digital optimise l’expérience en magasin. Si Amazon a ouvert la voie en 2016, Auchan et Carrefour ont plus récemment rejoint la tendance, avec par notament l’ouverture d’un magasin “Carrefour flash” à Paris en novembre 2021. 

Sans aller jusqu’à ce niveau de technologie, on peut également citer l’exemple de Décathlon. L’enseigne propose aux clients d’obtenir plus d’informations sur les produits en scannant un QR code sur les articles en magasin qui redirige vers la fiche produit sur leur site web (optimisé pour mobile, bien-sûr). S’il existe encore des caisses, il n’est pas nécessaire de scanner manuellement vos produits aux caisses automatiques, puisqu’ils sont directement détectés grâce à la technologie RFID.

Mais l’inverse est valable en 2022 : les consommateurs attendent également une touche “plus humaine” à leurs expériences digitales. Même en B2B, il faut garder en tête qu’avant de se faire entre deux entreprises, une transaction est négociée et conclue entre deux humains. Le contexte sanitaire de ces dernières années n’a fait que renforcer cette attente. Pensez à ajouter des photos de vos équipes, privilégiez la visio au téléphone et organisez - dans la mesure du possible - quelques rendez-vous en physique. Plus que jamais, accueillir ou visiter un prospect ou client peut être un élément différenciant.

Notre conseil : Que vous soyez un “pure player B2B” ou un point de vente B2C, vous devez apprendre à concilier physique et digital pour créer une synergie au service de votre expérience client.

Le SEO évolue

Oui, le SEO évolue tous les jours, et depuis des années… Mais depuis peu on note un changement majeur. Les algorithmes de Google sont devenus de plus en plus intelligents et contextuels. Concrètement, Google est désormais capable d’estimer si votre page répond aux intentions de recherches en fonction du contexte et de la pertinence globale de votre page et non plus uniquement grâce aux mots clés utilisés.

L'autre point concerne la tendance grandissante des recherches 0 clics. Des études récentes (sur plus d’un milliard de recherches) montrent que 49% des recherches ne donnent lieu à aucun clic. En effet, les informations présentes dans les extraits optimisés suffisent dans ces cas-là à répondre à la requête des internautes qui ne consulteront donc aucun site à l’issue de leur recherche. Même si c’est une mauvaise nouvelle pour le trafic sur votre site, vous positionner en position zéro sur ce type de requêtes contribue néanmoins à améliorer votre visibilité et la notoriété de votre marque.

Notre conseil : concentrez-vous davantage sur le fait de partager de la valeur et d’offrir une excellente expérience à vos visiteurs que sur les “hacks” SEO. C’est plutôt une évolution positive, car les contenus à forte valeur ajoutée seront de plus en plus privilégiés.

Metaverse

Difficile de boucler cet article sans aborder le metaverse ! Si la définition de cet univers “parallèle” et ses applications restent pour l’heure un peu floues, il est désormais certain qu’il s’agit d’une tendance à ne pas louper en 2022.

Ne vous y trompez pas, si des géants tels que Facebook - pardon, “Meta” - investissent massivement, c'est que le potentiel économique de ce concept est énorme. Cela risque de toucher à de nombreux aspects de notre société, et donc du marketing digital.

D’ailleurs, si vous pensez que ce concept se limite aux jeux vidéos, sachez que le 6 février prochain un couple d'Indiens s'apprête à y célébrer son mariage virtuellement, dans un univers totalement fictif organisé sur le thème d'Harry Potter.

Notre conseil : Au-delà de tout jugement de valeur, le metaverse devient “une réalité” pour le marketing B2C, et il y a fort à parier qu’il le devienne aussi bientôt pour le B2B. Gardez donc un œil sur l’évolution de cette tendance.

Nouveau call-to-action

Dans la même thématique