5 astuces pour créer des publications d’employee advocacy percutantes

Vous avez suivi nos conseils pour lancer votre programme d’employee advocacy, dont le lancement s’est fait en grande pompe.

Vous êtes fier, prêt à voir déferler les retombées de cette aventure où toute l’entreprise est impliquée…

Mais devant vos analytics, vous ne constatez qu’un impact minime sur les visites de votre site web, votre image de marque ou l’engagement de vos cibles.

Je souhaite en savoir plus sur le programme Employee Advocacy by Rezo

Peut-être les publications de vos employés sont-elles à mettre en cause : peu engageantes, peu stimulantes, pas assez régulières ?

Découvrez dans cet article 5 bonnes pratiques à partager avec vos collaborateurs pour leur faire endosser au mieux leur rôle d’ambassadeur de marque, tout en les valorisant.

1/ Poussez vos collaborateurs au storytelling

Le pouvoir des histoires : voilà un élément que l’on oublie trop rapidement dans une vie. Et d’autant plus lorsque l’on travaille dans une entreprise BtoB : vendre des services complexes, parfois loin de l’effet “waouh” que l’on peut aisément trouver en BtoC, peut sembler être une tâche ardue.

Pourtant, il est possible d’enchanter la communication BtoB, et tout particulièrement sur les réseaux sociaux dans une démarche d’employee advocacy.

C’est tout à fait ce que propose la technique du storytelling, soit l’art de raconter son entreprise en utilisant les codes des histoires traditionnelles.

La recette du bon storytelling ?

  • Un héros attachant, dans lequel la cible se retrouve ;
  • Une histoire bien huilée, comportant une problématique qui est résolue à la fin ;
  • Une part d’émotionnel, qui fait vibrer l’audience.

Ramenons donc cette technique millénaire à votre programme d’employee advocacy.

// Quel meilleur héros que votre employé lui-même, dans ses publications ?
// Quelle meilleure histoire que celle qu’il vit au quotidien dans votre entreprise, avec son lot de challenges et de bonnes pratiques ?
// Quelle émotion plus authentique que celle d’un collaborateur, heureux de partager son expérience ?

Face à cette évidence, le défi constitue à motiver ses employés à se lancer dans cette technique sur les médias sociaux.

Comment faire ?

Distribuez-leur un document court et attrayant sur le storytelling, où sont divulgués ces 3 piliers principaux, ainsi que quelques exemples de posts Social Media bien ficelés. Cet article sur le storytelling nous parait intéressant à partager également.

Puis lancez-leur le défi d’appliquer, dans la semaine, cette technique à leur prochaine publication. Vous pouvez les guider encore plus, en leur indiquant quel contenu doit pousser cette publication : un article de blog, un livre blanc, ou une photo, peu importe.

Suite à ces publications, n’hésitez pas à récompenser les plus belles réussites :

  • La publication ayant généré le plus d’interactions (likes, retweets, commentaires…),
  • Celle qui applique au mieux les codes du storytelling,
  • La plus originale…

Pour ce faire, rien de mieux qu’une courte réunion, ou bien une newsletter interne qui met à l’honneur ces ambassadeurs-modèles, qui inspireront les autres à se lancer également.

2/ Créez une newsletter hebdomadaire ou mensuelle

Les emails internes, parlons-en donc.

// La newsletter corporate doit devenir votre outil-phare pour piloter votre programme d’employee advocacy.

Son bénéfice est triple :

  • Promouvoir des bonnes pratiques Social Media à vos collaborateurs ;
  • Diffuser les contenus (propriétaires ou issus de votre veille) qu’ils peuvent partager sur leurs profils ;
  • Récompenser les plus actifs sur les réseaux sociaux, et ainsi motiver les moins engagés à en faire de même.

Plus votre format de newsletter d’employee advocacy sera attractif et innovant, plus vos employés seront enclins à la consulter et à s’impliquer dans votre programme.

En ce sens, appliquez à cette newsletter les mêmes codes que pour votre stratégie d’email marketing : du contenu pédagogique, une tonalité engageante, et un horaire d’envoi propice à sa consultation.

Si, comme beaucoup d’entreprises, vous avez cédé à la tentation du réseau social professionnel ou des outils collaboratifs (comme Slack), vous pouvez également utiliser ce canal pour communiquer sur votre programme.

Dédiez un fil de discussion aux interrogations de vos collaborateurs, et à l’avancée du projet d’employee advocacy. Restez à l’écoute de leurs besoins en termes de formation, et à leurs attentes en termes de reconnaissance.

3/ Motivez vos collaborateurs à investir LinkedIn Pulse

Vous connaissez bien sûr LinkedIn. Mais connaissez-vous Pulse et son pouvoir de transformer vos collaborateurs en influenceurs ?

// LinkedIn Pulse est l’outil de blogging de LinkedIn, simple à utiliser, et directement intégré à ce réseau social.

Son intérêt pour votre programme d’ambassadeurs internes ?

Le fait que l’algorithme de LinkedIn priorise, dans le fil d’actualité des utilisateurs, les articles Pulse.

En somme, ceux qui utilisent Pulse pour communiquer sont privilégiés par la plateforme, ce qui accroît significativement la visibilité de ces publications.

Pourquoi donc s’en priver ?

Motivez donc vos collaborateurs les plus influents à s’en servir comme d’un lieu de communication.

Toutefois, ils doivent penser Pulse comme un outil à part entière, dont les bonnes pratiques sont différentes des publications traditionnelles :

  • Ils doivent rédiger des articles à fort impact, qui abordent une problématique courante chez les prospects de votre entreprise. C’est pourquoi les managers sont les mieux placés pour investir Pulse.
  • Ils sont tenus de lancer cette problématique à partir d’une expérience personnelle, ou d’un sujet d’actualité de votre secteur, pour véritablement créer du contenu pertinent et impactant.
  • Ils doivent structurer le contenu en parties et sous-parties, comme un article de blog, pour le rendre bien lisible.

Non seulement vos employés qui joueront le jeu gagneront en visibilité, mais les autres pourront repartager ces publications Pulse, pour en accroître le reach et toucher leur propre réseau.

Une véritable méthode gagnant-gagnant, pour tous vos apprentis ambassadeurs et votre business !

4/ Mettez des visuels à disposition pour leurs publications

Vous connaissez le dicton qui dit qu’une image vaut mille mots ?

Sur le web, et en particulier les réseaux sociaux, cette sentence se vérifie.

// Selon une étude Popvideo, un internaute retient 95% d’un message transmis par un format vidéo, contre seulement 10% dans un format texte.

S’il est possible, pour vos employés, de prendre des photos de leur quotidien au travail, ou encore de se filmer pour faire passer leurs messages, certains ne souhaiteront sans doute pas donner à voir leur vie dévoilée aux yeux de vos cibles.

C’est pourquoi un programme d’employee advocacy réussi met toujours à disposition des ambassadeurs, des visuels à utiliser dans leurs publications.

Vous pouvez, pour ce faire, leur partager :

  • Des vidéos et photos corporate officielles, prises dans les événements de l’entreprise par exemple ;
  • Des visuels de brand content créés par le marketing et les ventes, comme des schémas ou des bannières, qu’ils peuvent réutiliser à leur guise ;
  • Des liens vers des banques d’images gratuites et libres de droit, comme Pexels, Pixabay, Pikwizard ou encore Unsplash, pour ne citer qu’elles.

Sensibilisez-les donc, dans une newsletter ou dans votre kit de lancement du programme, à l’utilisation de ces visuels, et à leur impact sur leur communication.

Veillez également à les mettre à disposition dans un endroit précis, où ils savent qu’ils peuvent les retrouver à tout moment. Un Google Drive ou une DropBox feront l’affaire.

À la clé : des publications d’employee advocacy plus dynamiques, et donc plus percutantes pour vos cibles !

5/ Poussez vos employés à prendre à partie leur réseau

Le saviez-vous ?

// Les algorithmes des réseaux sociaux privilégient actuellement, dans les fils d’actualité des utilisateurs, les publications qui génèrent le plus d’engagement.

C’est notamment le cas de Facebook, qui a récemment annoncé prioriser l’affichage des posts où les utilisateurs entrent en conversation via les commentaires.

Or, quelle est la meilleure manière d’engager son audience ? En la prenant à partie, évidemment !

Poussez donc vos collaborateurs à tagguer dans leurs publications les membres de leur réseau qui pourraient être impliqués : il s’agit d’une des facettes du marketing d’influence.

Il ne s’agit bien sûr pas de chercher à engager un prospect qui n’a montré aucun signe d’intérêt, ou encore une vague connaissance.

Toutefois, de nombreuses publications sont faites pour créer de l’engagement.

L’un de vos marketeurs s’est rendu à un salon, et y a rencontré un partenaire de votre entreprise ? Qu’il le taggue donc !

Votre commercial a eu un rendez-vous client particulièrement riche en bonnes pratiques ? Faites en sorte qu’il taggue ce client, ou sa page entreprise !

Au-delà du fait de dynamiser la publication, le fait de tagguer ces utilisateurs va accroître les chances que cette publication soit likée, commentée et repartagée par eux… et donc qu’elle gagne en visibilité auprès des cibles qui ne sont pas dans le réseau proche de vos ambassadeurs.

Inspirés, nourris de contenu à fort impact et de bonnes pratiques de communication digitale, vos employés sont désormais prêts à faire rayonner votre entreprise sur les réseaux sociaux, et à la faire monter en notoriété.

  • Article inspirant pour enrichir les échanges avec les collaborateurs-ambassadeurs de notre société 🙂

  • Dans la même thématique

  • Article inspirant pour enrichir les échanges avec les collaborateurs-ambassadeurs de notre société 🙂

  • Démarrez notre formation 100% gratuite à l’inbound marketing

    >