Stratégie de contenu : Comment se démarquer en 2020 (par l’exemple)

Pour être visible sur le web et les réseaux sociaux en 2020, mieux vaut faire preuve de créativité. La concurrence est féroce, et les budgets investis ne font qu’augmenter.

La stratégie de contenu a donc toute sa place pour optimiser le retour sur investissement d’une campagne blogging ou social media.

Aujourd’hui, découvrez comment construire un plan redoutable pour favoriser l’engagement de vos visiteurs et acquérir plus de trafic. Un guide illustré par des exemples concrets, appuyé par les données clés du Content Marketing.

Élaborer une Stratégie de Contenu en 5 étapes

Le but principal du contenu web ou social est souvent le même : acquérir de nouveaux leads, et les transformer en client.

Télécharger notre livre blanc sur l'Inbound Marketing

Cependant, les objectifs peuvent ensuite varier selon votre entreprise, votre marché et vos cibles, en prenant également en compte vos moyens de communication et votre budget.

Pour vous aider à y voir plus clair dans le process, nous procédons étape par étape :

  1. Se fixer des objectifs cohérents et réalisables ;
  2. Connaître son audience pour séduire grâce à votre contenu ;
  3. Faire un bilan du contenu existant et de celui de vos concurrents ;
  4. Trouver une solution pour gérer le déploiement de votre stratégie ;
  5. Créer, Publier, Gérer et adapter votre contenu.

1. Quels objectifs pour votre Content Marketing ?

Avez-vous déjà entendu parler de la méthode SMART ?

5 lettres qui signifient “Simple, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporellement défini”.

Un exemple : L’objectif de ma stratégie de blogging est d’attirer au moins 20 000 visiteurs qualifiés chaque mois, obtenir les coordonnées de 200 d’entre eux pour réaliser 30 ventes environ. Je me donne 1 an pour arriver à ce résultat. Mon entreprise peut investir 15.000€ maximum dans la création et la promotion de ce contenu.

2. Comment attirer et séduire ma cible ?

Il est maintenant temps de comprendre comment atteindre cet objectif. Pour y arriver, mettez-vous dans la peau de vos cibles. Pensez comme elles, déterminez leurs besoins primaires et secondaires.

Si vous êtes capables de leur fournir ce dont elles ont besoin, pensez maintenant à la façon dont elles aimeraient avoir accès à votre produit, service ou ressource.

À savoir : Aujourd’hui, les utilisateurs web sont friands de guides, mini-formations ou checklists. En effet, ces formats permettent de développer logiquement un processus de résolution d’un besoin.

Cette étape revient à définir son buyer persona , une représentation semi-fictive de vos prospects pour comprendre leur parcours d’action (également appelé tunnel de vente).

Vous pouvez commencer par examiner votre client idéal, en vous posant 3 questions principales :

  1. De quoi a-t-il besoin ?
  2. Comment souhaite-t-il résoudre son problème ou combler son besoin ?
  3. De quelles informations mon client a-t-il besoin avant de s’intéresser à ce que je lui propose ?

Découvrez comment définir votre buyer persona (tout autant que votre negative persona (ceux que vous ne souhaitez pas attirer) pour les relier ensuite au buyer journey (funel d’achat).

Pour aller plus loin

Une stratégie data-driven peut vous aider à découvrir de nouveaux segments de trafic, notamment grâce aux moteurs de recherche. Plusieurs outils peuvent vous indiquer les requêtes saisies par vos personas, ainsi que les volumes de recherche mensuels associés. Google Keyword Planer, UberSuggest ou encore certains outils SEO payants comme Ahrefs ou SEMRush vous faciliteront le travail.

Résumons :

  • Vous avez défini un objectif SMART pour votre contenu;
  • Vous êtes capables de déterminer quel type de contenu votre prospect pourrait apprécier;
  • Les données chiffrées récoltées sont un avantage pour découvrir de nouvelles opportunités de contenu.

3. Évaluez votre contenu actuel

Si vous partez de zéro, voici un récapitulatif des différents types de contenus adaptés à l’intention de votre cible :

Diagramme évaluation contenu

Si vous avez déjà publié du contenu sur votre site web ou vos réseaux sociaux, il est alors temps de le relire, le corriger, l’optimiser et parfois l’organiser.

Pensez aux leçons du passé. Lors de vos dernières campagnes marketing, ou promotion de contenu, avez-vous obtenu des résultats satisfaisants ? Quels ont été les retours de vos visiteurs ou clients ?

4. Déployez votre stratégie

Le marketing de contenu est généralement une stratégie à moyen ou long terme. Vous êtes donc amenés à planifier votre cycle de production/publication/promotion.

Plusieurs outils intéressants :

  • Organisez vos idées grâce à une MindMap;
  • Créez un calendrier éditorial ;
  • Assignez les tâches, gérer l’avancée du projet grâce à des outils comme Asana ou Trello.

Ces outils permettront de mieux vous y retrouver, et surtout adapter votre stratégie lorsque de nouvelles idées apparaîtront.

Réfléchir à sa stratégie de contenu ne se fait pas du jour au lendemain, et ce n’est pas fixe ! Laissez une part de créativité s’emparer de votre projet, pour faire encore mieux que vos concurrents.

Mais qu’est-ce qu’un calendrier éditorial ?

Ce peut être tout simplement une Spreadsheet Excel par exemple. Un document partagé par votre équipe (managers de contenu, rédacteurs, équipe SEO) qui pourra en temps réel s’informer sur l’avancée du projet, et adapter les deadlines si besoin.

Ci-dessous, un exemple de Calendrier de contenu :

5. Créez, Gérez, Publiez votre contenu

Selon la solution que vous utilisez pour gérer votre site web (WordPress, Joomla, Drupal), il est important que vos collaborateurs soient synchronisés pour chaque étape.

La gestion de projet fait partie intégrant d’une stratégie de Content Marketing. Un manque d’organisation peut vous faire perdre le fil de vos actions, du temps, et parfois de l’argent.

Dois-je surveiller mes concurrents ? Même si le mieux est de se concentrer sur soi-même pour proposer du contenu de qualité, sans copier les autres, il peut être intéressant de s’inspirer de ce qui fonctionne.

  • Quelles thématiques les sites concurrents abordent-ils pour générer du trafic ?
  • Quel format de contenu semble plus viral que les autres ?
  • Leur contenu est-il unique et personnalisé à l’image de leur marque ?

Vous êtes maintenant capables de créer l’arborescence de votre contenu selon votre cible et son intention. Une équipe de création de contenu performante se tient prête à lancer votre stratégie, il est temps de créer. Observons à la loupe ce qu’est un contenu qui “fait la différence” aujourd’hui sur internet.

Attention : La stratégie de contenu n’est rien sans un contenu de qualité.
Il est crucial de bien répondre aux attentes de vos cibles. Offrez-leur des contenus à valeur ajoutée, régulièrement actualisés, conçus pour eux dans les règles de la rédaction SEO.

Voici donc 4 points sur lesquels se concentrer pour produire un contenu pertinent :

  • Un titre percutant et soigné

SEMRush nous détaille dans un article comment le titre peut faire toute la différence. 59 % des contenus partagés sur les réseaux n’obtiennent aucun clic d’après le Blog du Modérateur.

En résumé, un titre performant peut être :

  1. Une question : “Comment obtenir 3 fois plus de clics grâce à votre titre en 5 minutes” ;
  2. Une promesse, un bénéfice évoqué : “En lisant cet article, vous n’aurez plus d’excuse pour procrastiner” ;
  3. Une accroche polémique : “Découvrez pourquoi l’audit de mot-clé en SEO est une perte de temps” ;
  4. Un titre court, punchy, qui attire l’oeil.
  • La mise en page est déterminante

Avant de penser à rédiger vos 3000 mots, pensez à votre lecteur. A-t-il envie de voir des paragraphes entiers, qui vont lui demander 10 minutes de lutte pour arriver au bout de votre article ? Probablement pas.

C’est pourquoi il est intéressant d’aérer votre mise en page dès l’introduction.

Des techniques simples existent comme l’intégration d’images, listes, encadrés, graphiques, infographies. Vous trouverez sur internet tout un tas d’exemples concernant la mise en page !

Pensez également au sommaire en début d’article, déterminant pour donner une vision d’ensemble de votre contenu. Ainsi, le lecteur sait à quoi s’attendre, observe le déroulement logique de votre contenu et sera plus enclin à vouloir le lire.

  • Des sources citées, et pas de contenu dupliqué

Quand vous souhaitez mettre en avant un chiffre, une citation ou une définition, pensez toujours à citer votre source. Les liens externes vers un site autoritaire sont également une bonne pratique SEO pour sourcer votre contenu et gagner en popularité.

Si vous souhaitez vous inspirer d’un autre article, développer un concept ou une idée trouvé(e) sur le web, reformulez toujours les phrases. Le contenu dupliqué est de plus en plus pénalisé par les algorithmes de moteurs de recherche.

  • Pensez “inbound marketing” pour vos contenus

Envie d’aller plus loin dans l’optimisation de votre campagne de Marketing Digital ? Songez à l’inbound marketing pour votre création de contenus.

En quelques mots, l’inbound marketing est l’art de transformer un lecteur en prospect puis en client grâce à quelques techniques :

  • Le blogging ;
  • L’engagement sur les plateformes sociales ;
  • L’utilisation d’outils permettant de mesurer le ROI de vos efforts de contenu.

C’est en quelque sorte l’inverse de la publicité. Vous proposez un contenu gratuit, sans pop-up intrusif, et offrez de la valeur à votre lecteur. C’est un contenu marketing adapté aux nouvelles pratiques du Web, qui se résume en un cycle de 3 étapes :

  1. Attirer ;
  2. Faire interagir ;
  3. Convaincre et fidéliser.

Pour aller plus loin, voici les clés d’une stratégie de content marketing réussie :

D’après l’étude publiée par SEMRush en 2019 portant sur le content marketing, les 5 tactiques de choix utilisées par les entreprises sont les suivantes :

  • Optimiser son contenu pour les moteurs de recherche (SEO) ;
  • Mettre à jour son contenu régulièrement ;
  • Développer du contenu visuel (infographies, vidéos, photos) ;
  • Publier un contenu pédagogique (guide, manuel) ;
  • Optimiser le parcours du visiteur.

Ainsi le trafic organique, le nombre de leads, les pages vues par session, le taux de conversion ou encore le temps passé sur une page sont des indicateurs de mesure privilégiés dans les rapports de campagne.

Conclusion

Avant de vous mettre au travail, pensez à votre stratégie. Passez le temps qu’il faudra sur l’analyse de votre marché et la manière dont vous proposerez votre contenu à votre audience cible. Mieux vaut planifier en amont que tout corriger par la suite.

Inspirez-vous du contenu performant sur le web et les réseaux sociaux. Il n’y a pas de règles strictes, mais plutôt des bonnes pratiques souvent récompensées par un meilleur engagement de l’audience.

Enfin, optimisez vos campagnes de marketing digital grâce aux nombreux outils d’inbound marketing.

Dans la même thématique

Démarrez notre formation 100% gratuite à l’inbound marketing

>