Landing page : les 11 ingrédients indispensables !

Pour définir une landing page, il faut d’abord comprendre comment s’articule le processus de conversion. Lorsque le visiteur d’une page web clique sur un call-to-action, il est redirigé vers une landing page, ou page d’atterrissage en français. Sur cette landing page, le visiteur remplit un formulaire avec ses coordonnées et devient… un lead, ou un prospect. Il est ensuite redirigé vers une page de remerciement où il pourra recevoir l’offre qui lui a été proposée.

1. Qu’est ce qu’une landing page ?

Une page d’atterrissage est donc une page d’un site web permettant d’identifier vos visiteurs et de les convertir en prospects. Vos pages d’atterrissage sont comme une équipe de commerciaux qui collectent des informations sur vos clients potentiels. Dans le cadre d’une stratégie Inbound Marketing, les internautes peuvent atterrir sur cette page depuis un call-to-action. Ceux-ci peuvent être insérés dans des articles de blog, dans des mails ou encore dans des posts sur les réseaux sociaux.

2. Quels sont les bons ingrédients pour créer une landing page efficace ?

De manière générale, une landing page efficace est une page dédiée à un objectif unique : transformer votre visiteur en prospect, généralement grâce à un court formulaire. Tout autre élément de navigation, widget, lien, bouton, ou texte qui ne sert pas cette cause est susceptible de divertir votre visiteur.

Voici les meilleurs conseils que nous pouvons vous donner pour optimiser votre landing page :

Télécharger notre livre blanc sur le Lead Generation B2B

1. Rédigez un titre clair, bref et précis

Pour que votre landing page fonctionne, il faut d’abord que votre titre soit bien défini. Vous devez montrer à vos visiteurs que vous allez identifier et résoudre leurs points de douleurs.

Soyez descriptif pour leur indiquer ce qu’ils vont recevoir suite à leurs actions. S’ils doivent télécharger un document, utiliser le mot “téléchargement” dans l’en-tête. S’il s’agit d’une vidéo, utilisez les termes “regardez” ou visionnez”. N’oubliez pas d’inclure le type d’offre que vous proposez dans le titre comme par exemple “e-book” afin que les moteurs de recherche puissent identifier votre page.

exemple landing page

Cette landing page de voyageprive.com est un bon exemple de landing page efficace. Le titre est bref et précis et indique clairement aux visiteurs l’offre qu’ils proposent : jusqu’à 70% de réduction sur des séjours de rêve.

2. Ne négligez pas le texte de votre landing page

Pour commencer, votre landing page ne doit contenir aucune erreur de grammaire ou d’orthographe. Cela peut sembler évident mais ça n’est pas toujours le cas. N’oubliez pas que vous vous adressez à vos clients potentiels !

Si votre formulaire comporte des erreurs, vous pourrez perdre en crédibilité ! Surtout vous pouvez manquer l’opportunité de transformer votre visiteur en prospects, puis en client.

Ensuite, sachez que contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, le texte de votre landing page compte ! En effet, il doit présenter votre offre en insistant sur les bénéfices pour vos visiteurs. Votre proposition de valeur doit être adaptée à ce que vous proposez. Si l’objectif de votre landing page est une inscription à une newsletter et que le formulaire ne requiert qu’une adresse email, inutile d’en faire des tonnes. En revanche, si vous proposez une formation payante ou un abonnement, la donne est différente. Veillez à indiquer quel problème votre offre va résoudre, qu’est-ce qui la différencie, et quel résultat peut on espérer grâce à elle.

3. Rassurez vos clients

Pour gagner rapidement la confiance de vos visiteurs, vous devez les rassurer ! Pensez à inclure des témoignages, des mentions presse, une certification de sécurité et tous les autres éléments qui vous permettront d’augmenter votre crédibilité Vos prospects préfèrent toujours savoir à quoi s’attendre. Vous devez disperser leurs doutes afin qu’ils puissent remplir le formulaire de votre landing page de la manière la plus sereine possible. Retenez aussi que votre landing page vous servira, par la suite, à répondre aux besoins de vos clients. Si vos visiteurs ne sont pas inspirés par votre landing page, vous pourrez manquer de sérieuses opportunités de conversion.

exemple témoignage client

4. Utilisez un call-to-Action fort

Votre prospect à pris connaissance de votre offre, parfait ! Il est maintenant essentiel qu’il sache à quel endroit se rendre sur votre page pour télécharger le document qu’il souhaite consulter. La formulation de votre call-to-action est loin d’être anodine. C’est ce qui va pousser, ou non, vos visiteurs à l’action. Privilégiez un verbe d’action pour votre CTA.

Dans cet exemple de voyageprive.com le call-to-action “je découvre” implique directement le visiteur et incite au clic. “Téléchargez notre livre blanc” est également un bon exemple. On sait ce que l’on obtient, comment on l’obtient, et un verbe d’action nous incite à cliquer.

exemple call to action

Dans cet exemple, une notion d’urgence est ajoutée : “Télécharger maintenant”

5. Les boutons et call-to-action doivent être bien visibles

Votre objectif doit être de ne pas perdre l’attention, ou l’intérêt, de votre visiteur. Vous devez l’aider à se concentrer sur les éléments les plus importants de votre page d’atterrissage avec des mises en valeur visuelles.

Vous pouvez par exemple supprimer le menu de navigation de votre site internet ainsi que tous les liens qui pourrait l’inciter à quitter votre page. Assurez-vous que le bouton de soumission est visible et facilement cliquable. Pour cela, il doit suffisamment contraster avec le reste de la page, tout en respectant votre charte graphique.

Dans notre exemple, le bouton est bien visible, ce qui permet aux visiteurs de se repérer facilement sur la page. De plus, il est simplement demandé une adresse e-mail, ce qui fait gagner du temps.

6. Ne pas surcharger votre landing page de liens

Si vous ajoutez trop de liens sur votre landing page, vous risquez de distraire vos prospects, ce qui aura un impact négatif sur vos conversions. Votre page web doit rester simple et efficace.

Une bonne pratique consiste à supprimer les barres de navigation (header / footer) pour éviter de “diluer” l’attention avec trop d’éléments qui pourraient le dévier de votre objectif.

Dans notre exemple, la landing page de Voyage Privé n’est pas surchargée d’informations et ne contient pas de liens, les informations sont facilement repérables.

Rappelez-vous :

“une landing page = un objectif = un call to action”, donc dans l'idéal un seul clic possible.

7. Utilisez des photos et des vidéos

Les photos et les vidéos permettent d’attirer l’attention de vos visiteurs mais aussi d’attiser leur curiosité. La photo de votre produit peut les inciter à l’achat. De plus, les photos et les vidéos sont plus digestes et permettent de comprendre l’offre plus rapidement.

Dans notre exemple, la photo en arrière plan est agréable à regarder et appelle au voyage. Cela permet aux visiteurs de se projeter plus facilement et les incite à en savoir davantage sur l’offre.

8. Votre CTA doit apparaître au dessus de la ligne de flottaison

L’espace que voit un visiteur sans avoir à “scroller” est la partie la plus importante sur un site internet. Vous devez placer votre call-to-action au dessus de la ligne de flottaison afin que le visiteur puisse le remarquer facilement.

Dans notre exemple, le CTA apparaît bien au dessus celle-ci. Le visiteur n’a pas besoin de scroller et repère en un coup d’oeil les champs du formulaire qu’il doit remplir.

A savoir : D’après Broad an Search, le trafic mondial sur internet s’effectue, depuis 2017, en majorité depuis des mobiles. Ainsi, en 2019, 53,3% des internautes accède à internet via leur téléphone - ce chiffre est d’autant plus impressionnant qu’il ne prends pas en compte les tablettes. Veillez donc créer des landing pages responsives, et à ce que le CTA soit visible même depuis un smartphone.

trafic internet mobile

9. Calibrez les informations demandés à l’offre proposée

Lors de la création de votre formulaire, gardez en tête que la quantité d’informations que vous demandez doit rester proportionnelle à la valeur de votre offre. En effet, le taux de soumission de votre formulaire va dépendre du “deal” que vous proposez. Si les visiteurs estiment que votre contenu ne mérite pas les informations que vous demandez, ils quitteront votre page. Veillez donc à conserver cet équilibre et vous augmenterez votre taux de conversion, paramètre déterminant dans votre processus de lead generation.

10. Testez

Effectuez des tests A/B pour mesurer l’efficacité de votre landing page. Attention cependant à ne pas modifier trop de paramètres à la fois. En effet, impossible de savoir quel paramètre a été déterminant si vous modifiez à la fois le titre de la page et la position du formulaire. Vous pouvez aussi tester deux pages totalement différentes pour les comparer et voir ce qui fonctionne le mieux. Vos efforts finiront par payer.

11. Partagez votre offre

N’oubliez pas que votre offre doit pouvoir être partagée. Si vous ajoutez des icônes de partage vers les médias sociaux, votre visiteur va pouvoir répandre la bonne parole. Si un prospect trouve votre contenu pertinent et utile, il y a des chances qu’il ait des contacts sur les réseaux sociaux qui seraient également intéressés.

Voyons maintenant quelques exemples de landing pages efficaces :

Conztanz

landing page B2B

Cette landing page de Conztanz permet de télécharger un ebook adressé aux professionnels. Le formulaire est clair avec des couleurs agréables, le bleu et le blanc permettent de bien visualiser les informations. Le formulaire est simple et pas trop volumineux, ce qui incite le visiteur à le compléter. Le call to action est visible, explicite, et situé au dessus de la ligne de flottaison. On note également que les liens de navigation en en-tête et pied de page ont été supprimés.

Trulia

landing page email

La landing page de Trulia est très efficace car elle demande peu d’informations, une simple adresse e-mail suffit, “enter an address” est aussi moins intrusif et moins direct que “your address”. Le bouton orange contraste bien avec le reste du formulaire et permet au visiteur de facilement le remarquer.

Blend

formulaire landing B2B

Cette landing page de Blend propose un guide sur le blogging B2B. La page est visuellement agréable et la colonne de gauche permet de connaître les différents points abordés dans le guide, ce qui incite les visiteurs à remplir le formulaire. Le bouton de téléchargement est bien visible.

H.Bloom

landing page B2C

H.Bloom propose une landing page raffinée avec des images de grande qualité tout en conservant des espaces blancs. Cela permet d’aérer la page et la rendre plus lisible. Elle comporte aussi de très bons éléments de conversion comme un formulaire situé au dessus de la ligne de flottaison, une description précise de ce que vous allez obtenir en remplissant le formulaire, et la couleur orange flashy qui permet de bien voir le bouton d’envoi.

Maintenant que vous avez créé votre landing page, il est aussi important de savoir où la placer.

Où placer votre landing page ?

  • Généralement, les landing pages sont publiées en dehors de la navigation pour ne pas perturber l’expérience utilisateur
  • Elles peuvent aussi apparaître dans l’architecture du site dans les pages ressources ou dans le menu principal pour plus de visibilité même si cela ne permet pas de cumuler plusieurs landing pages
  • Vous pouvez également créer un mini site dédié à votre offre pour en augmenter l’importance même si cela demande plus d’efforts de conception

Pour créer une landing page efficace, vous devez comprendre comment s’articule le processus de conversion pour générer des prospects. Anticipez leurs comportements : quels sont les éléments de votre landing page qui pourraient les inciter au clic ? Votre landing page est-elle adaptée à votre cible ? Vous devez réfléchir à ces aspects avant de vous lancer dans sa création. Celle-ci doit aussi être claire, précise et ne doit pas être surchargée d’informations pour ne pas perturber vos visiteurs.

A savoir : Lorsque l’on veut générer de nouveaux prospects, une erreur fréquente consiste à se concentrer uniquement sur l’augmentation du trafic sur votre site web. En réalité, une pratique moins coûteuse et tout aussi efficace consiste à améliorer le taux de conversion de vos landing pages. Doubler son taux de conversion est souvent plus simple que doubler son trafic. A vous de jouer !

Dans la même thématique

Démarrez notre formation 100% gratuite à l’inbound marketing

>