Comment utiliser la curation de contenu au service du marketing B2B ?

Mal connue, mal utilisée, la curation de contenus est encore trop souvent négligée par les entreprises, en particulier en B2B. Pourtant, il s’agit d’un outil redoutable pour booster votre marketing de contenu !

La curation de contenu, de quoi s’agit-il ?

La curation de contenus est une pratique consistant à :

  • Parcourir le web pour trouver des contenus pertinents en lien avec votre secteur d’activité, vos produits, votre expertise ou tout autre sujet intéressant pour votre entreprise.
  • Trier et sélectionner les contenus les plus intéressants.
  • Les partager avec votre communauté, le plus souvent en les commentant, voire en les enrichissant.

Autrement dit, il s’agit de repérer des contenus spécialisés sur le web et de les faire découvrir à votre propre audience, tout en y ajoutant votre “touche personnelle”.

La différence entre curation et plagiat

Reprendre un contenu créé par quelqu’un d’autre et le réutiliser tel quel… À première vue, cela ressemble fort à du plagiat. Il est donc important de clarifier ce point :

Télécharger notre livre blanc sur l'Inbound Marketing
// Faire de la curation de contenu, ce n’est pas copier-coller un texte existant sur votre site internet et vous approprier sa création.

D’ailleurs, une telle pratique n’est en aucun cas recommandée :

  • D’abord, parce que le plagiat est puni par la loi.
  • Mais aussi parce que le contenu dupliqué (aussi appelé “duplicate content”) est très mal vu par les moteurs de recherche. Votre référencement naturel risquerait de ne pas apprécier…

Avec la curation, en revanche, il n’est pas question de s’attribuer le travail d’un autre. Lorsque vous partagez ou réutilisez un contenu, il est important de citer la source et de créditer l’auteur original. Il y a donc un fossé entre le plagiat et la curation.

La différence entre curation et veille

Recueillir des informations, suivre les actualités et les tendances du moment, sélectionner les contenus les plus intéressants… La frontière entre veille et curation peut être ténue.

Pourtant, ces deux pratiques poursuivent des objectifs bien différents :

  • Avec la veille, l’entreprise cherche à s’informer sur son secteur, pour ses propres besoins. Elle constitue ainsi une base de connaissances qui lui sera utile à différents niveaux.
  • Avec la curation, l’entreprise recherche avant tout des contenus qui intéresseront les internautes, et donc ses clients potentiels.

En outre, le partage est au cœur de la curation, ce qui n’est pas forcément le cas pour la veille.

Les avantages de la curation de contenu en B2B

La curation est parfois sous-estimée, alors qu’elle a toute sa place dans une stratégie de content marketing B2B.

Devenez un expert de votre secteur

En partageant régulièrement des contenus de qualité, vous deviendrez peu à peu une référence de votre domaine. Vous serez capable de former une véritable communauté autour de votre entreprise, qui vous percevra comme un expert. Un très bon point pour votre image de marque, qui saura inspirer confiance à vos clients potentiels.

De plus, partager les contenus d’autres personnes ou entreprises renforce votre crédibilité. En effet, cela vous permet de montrer que tout ne tourne pas autour de vous ! Les internautes apprécient cette forme d’honnêteté et de transparence.

Gagnez en visibilité

La curation est une véritable mine d’or pour alimenter vos publications sur les réseaux sociaux comme LinkedIn ou Facebook. Or, partager des contenus pertinents est un excellent moyen d’attirer des internautes et de faire connaître votre entreprise au plus grand nombre.

Si vos publications sont réussies, elles généreront de l’engagement de la part de votre communauté. Commentaires, likes, partages… Toutes ces actions permettront d’augmenter la visibilité de vos posts, qui seront vus par des personnes qui ne font pas (encore) partie de votre communauté.

Enfin, lorsque vous mettez en lumière des contenus produits par un autre expert de votre domaine, celui-ci pourrait bien vous rendre la pareille… Et donc vous offrir encore plus de notoriété !

Améliorez votre SEO

Nous l’avons vu, curation de contenus ne signifie en aucun cas “duplicate content” ! Au contraire, elle peut même être bénéfique pour votre SEO (search engine optimization) si vous l’utilisez habilement.

Ainsi, vous pouvez améliorer votre référencement en reprenant des contenus externes sur votre propre site web. Mais, encore une fois, il ne s’agit pas de copier-coller des articles de blog !

Alors, comment faire de la curation SEO-friendly ? La réponse est un peu paradoxale, mais il va falloir créer du contenu original. Par exemple :

  • Un résumé (ou une sorte de “teaser”) de quelques centaines de mots.
  • Une véritable réécriture de l’article. Il peut s’agir d’un contenu en anglais que vous traduisez en français, ou bien d’un document très long et technique que vous avez choisi de simplifier et de synthétiser.
  • Un petit article résumant les résultats d’une étude, d’un sondage.

Dans tous les cas, vous devrez évidemment ajouter un lien vers la source et citer l’auteur original.

Économisez de l’argent et du temps

La curation a l’avantage d’être relativement simple et rapide, comparée à la création de contenus 100 % originaux.

Rechercher des informations, les trier et les relayer, ne nécessite pas autant de temps que rédiger des articles ou concevoir des infographies. Même un résumé ou une réécriture ne sont pas aussi chronophages qu’un contenu créé de zéro.

Avec la curation, vous gagnez donc un temps précieux, tout en maîtrisant votre budget marketing. Le temps, c’est de l’argent !

Mais cela ne signifie pas que vous devez négliger la création originale… Bien au contraire ! Votre marketing de contenu ne peut pas reposer exclusivement sur la curation.

Comment utiliser la curation de contenu pour le marketing B2B ?

Nous l’avons vu, la curation de contenu présente de nombreux atouts pour votre entreprise ! Mais comment la mettre en place concrètement dans votre stratégie d’inbound marketing B2B ?

Sélectionnez les bons contenus pour votre audience

Rappelez-vous : il ne faut pas confondre veille et curation de contenus. Les articles, vidéos et autres infographies que vous relayez doivent avant tout intéresser votre audience ! La sélection des sujets est donc primordiale, mais il n’existe pas de formule magique. Ce choix éditorial doit se faire en fonction de votre secteur, de votre image de marque, de votre stratégie de contenu

Maintenant que vous avez défini quel type de contenu est susceptible d’intéresser votre public, il vous reste encore à faire des recherches, puis à faire le tri. Objectif : repérer les contenus qui sortent du lot, que ce soit par leur qualité d’écriture, leur approche originale, leur niveau d’expertise...

Apportez de la valeur aux contenus partagés

N’oubliez pas que la curation consiste aussi à ajouter sa touche personnelle. Plusieurs cas de figure sont possibles : nous avons évoqué plus haut la création d’un résumé ou la véritable réécriture d’un article.

Mais la plupart du temps, les curateurs de contenu utilisent principalement les médias sociaux pour relayer des contenus. Dans ce cas, il existe différentes manières d’apporter de la valeur ajoutée à une publication :

  • Écrivez un commentaire ou une introduction, permettant de résumer brièvement l’article, d’expliquer en quoi il est intéressant pour votre audience.
  • Mettez l’accent sur un point particulier de l’article qui a retenu votre attention : une statistique, une phrase choc…
  • Mettez en relation le sujet du contenu avec votre propre vision, ou encore avec vos produits ou services (mais attention à ne pas tomber dans la promotion à outrance).
  • Placez un lien vers un contenu de votre propre création, qui complète les propos de l’article que vous avez partagé.

Choisissez les bons canaux

Cela peut sembler évident, mais pour que vos contenus génèrent de l’engagement, ils doivent être vus par votre audience cible. C’est pourquoi vous devez sérieusement réfléchir à vos canaux de communication.

La curation est étroitement liée au social media marketing : vous devez donc absolument être présent sur les réseaux sociaux. Mais lesquels ? En B2B, LinkedIn est la plateforme incontournable. Mais, en fonction de votre activité et de votre audience, d’autres médias sont envisageables : Facebook, Twitter, Instagram… Dans tous les cas, une bonne connaissance de vos buyer personas est indispensable pour faire le bon choix.

Le partage de contenus directement sur votre blog, ou encore dans une newsletter, doit aussi être envisagé.

Exploitez le personal branding

Pour partager les contenus que vous avez sélectionnés sur les réseaux sociaux, deux possibilités s’offre à vous :

  • Utiliser votre page entreprise.
  • Publier depuis les comptes personnels de vos collaborateurs.

Si la première option est une évidence, la seconde est souvent négligée. Pourtant, partager depuis un compte personnel présente bien des avantages. En effet, ce dernier aura plus de portée et suscitera plus d’engagement qu’une page d’entreprise. Il est donc très intéressant d’exploiter ce levier que l’on nomme le “personal branding”.

En B2B, cette tactique se montre particulièrement efficace sur LinkedIn. Un employé de l’entreprise, expert dans son domaine, peut acquérir une importante crédibilité et attirer de nombreux membres de son réseau vers vos contenus.

Quelques outils de curation à connaître

Maintenant que vous savez tout sur la curation, voici quelques outils très pratiques pour rechercher, trier et partager des contenus.

Feedly

exemple outil feedly

Feedly est un des outils de curation les plus populaires. Simple, intuitif et efficace, il vous permet de regrouper les flux RSS de votre choix et de les trier par catégorie. Vous pouvez donc très facilement trouver des informations pertinentes à relayer.

Scoop.it

exemple outil scoop.it

Scoop.it est une plateforme très complète qui vous permet de découvrir de nouveaux contenus, de les sélectionner et de les éditer, puis de les partager en quelques clics sur de nombreux canaux : réseaux sociaux, CMS, etc.

Pocket

exemple outil pocket

Pocket est un outil très simple, qui peut être utilisé comme une extension de navigateur. Il vous permet d’enregistrer instantanément dans une liste n’importe quel contenu intéressant que vous avez trouvé sur le web. Vous pouvez ensuite trier et regrouper ces articles pour les besoins de votre curation.

Parfois apparentée à du plagiat ou à une forme de veille, la curation de contenu est en réalité un outil marketing puissant si elle est bien utilisée. Véritable atout pour développer votre crédibilité et votre visibilité, elle permet aussi de faire des économies non-négligeables. Pour une curation gagnante, veillez cependant à sélectionner soigneusement vos contenus en fonction de votre audience, mais aussi à leur apporter une valeur ajoutée pour laisser votre propre empreinte.

Dans la même thématique

Démarrez notre formation 100% gratuite à l’inbound marketing

>