Les best practices SEO 2019 pour optimiser votre référencement

61%. C’est le nombre de marketeurs qui, début 2018, dans l’étude State of Inbound de HubSpot, annonçaient que le fait de générer plus de trafic sur leur site web était leur priorité n°1 pour l’année.

Il y a fort à parier qu’en 2019, cet objectif restera très prégnant dans les stratégies marketing digital BtoB.

Et quoi de mieux, pour attirer plus de cibles à soi, que le référencement naturel ?

Et si en 2019, vous appliquiez les meilleures pratiques SEO dans votre Content marketing, pour enfin faire grimper vos courbes de trafic ? C’est parti !

1/ Faire un audit de la performance de votre site web

Lorsque l’on pense “référencement naturel”, on a tendance à tout de suite partir sur l’idée des mots-clés, de la sémantique, du contenu.

// Or, en SEO, la forme compte tout autant que le fond : la manière dont votre contenu s’affiche sur votre site web va influencer le positionnement de vos pages dans les résultats des moteurs de recherche.

En 2019, pensez donc à faire un audit complet de votre site web, pour vérifier que tous vos efforts de création de contenu ne tombent pas à l’eau à cause de problèmes techniques.

Commencez par évaluer le temps de chargement de vos pages : il s’agit d’un critère crucial que Google et ses consorts prennent en compte pour référencer votre site web. Vous pouvez tester cette performance via divers outils, tels que Google Pagespeed Insights, ou GTMetrix.

N’importe quelle page de votre site web doit absolument pouvoir se charger en moins de 2 secondes, faute de quoi elle sera pénalisée dans les requêtes des moteurs de recherche. Sans compter que vos prospects eux-mêmes, même s’ils arrivent sur votre page, n’auront sans doute pas la patience d’attendre qu’elle se charge pendant aussi longtemps !

Si vous obtenez un score médiocre à vos tests de chargement, n’hésitez pas à vérifier que votre serveur dispose d’une bande passante assez performante, ou encore que vos images, sur la page, n’ont pas un poids trop lourd.

Vérifiez également que votre site web possède un design mobile-first, c’est-à-dire qu’il s’adapte à tous les types d’écrans (ordinateurs de bureau, tablettes et mobiles). Là encore, il s’agit d’un critère déterminant pour que votre site soit bien référencé. Avec l’augmentation perpétuelle du trafic web mondial depuis des écrans mobiles, il s’agit d’un élément-clé à soigner dès maintenant.

Dernière manipulation technique à mener dès aujourd’hui, si ce n’est pas fait : passer votre site web en https, et plus en http. Si Google pénalise d’ores et déjà les sites n’ayant pas adopté ce protocole, cela sera encore plus le cas dans les mois à venir.

2/ Changer votre vision du SEO : du mot-clé au champ sémantique

Tout est bien en place en terme de performance technique ? Parfait : vous pouvez commencer à appliquer les best practices SEO en terme de contenu.

Sans doute avez-vous entendu dire qu’il vous fallait optimiser la rédaction de vos contenus autour d’un mot-clé principal, qui dira aux robots des moteurs de recherche sur quelles requêtes référencer vos pages.

// En 2019, il vous faut passer à une autre vision du référencement naturel, qui va au-delà de cette logique de mot-clé principal.

En effet, les robots des moteurs de recherche sont aujourd’hui de plus en plus puissants, capables de comprendre de mieux en mieux la sémantique utilisée dans un article ou une page web.

C’est pourquoi, même s’il vous faut garder en tête la notion de mots-clés, vos textes web doivent s’enrichir, et mettre en avant des champs sémantiques élargis.

Munissez-vous de votre plus belle plume, et faites en sorte de diversifier votre vocabulaire au maximum. Plus que jamais, la rédaction de contenu devient un métier où les compétences techniques et le storytelling doivent être habilement maniés.

3/ Allonger vos contenus, sans perdre en pertinence

Conséquence de la bonne pratique SEO précédente : la nécessité d’allonger la taille de ses contenus.

// Finis les articles de blog de 500 mots, où sont fourrés des mots-clés pêle-mêle : place aux articles qui deviennent de véritables ressources pour vos prospects et clients.

Les moteurs de recherche apprécient particulièrement les contenus qui abordent un sujet de fond en comble, en l’exemplifiant et en le creusant profondément.

Bien entendu, il n’est pas question de délayer l’information principale dans une masse de phrases inutiles, mais bien de créer des contenus qui abordent une thématique sous son angle le plus complet, et apporte de multiples réponses aux problématiques de vos prospects.

Pour rendre ces contenus à la fois plus lisibles pour Google et pour vos cibles, n’hésitez pas à ajouter un sommaire contenant des ancres qui mènent vers chacune de vos différentes parties, dans l’introduction.

4/ Penser “cluster thématique”

Si vous suivez la bonne pratique SEO précédente, il y a fort à parier que celle-ci vous sera également utile : celle qui veut que l’on crée des clusters thématiques.

// La stratégie de “cluster thématique”, également appelée “cluster topic” en anglais, est une façon de structurer son contenu pour faire comprendre aux robots de Google les différents sujets sur lesquels doivent être référencés vos pages.

Généralement, les marketeurs et Search Engine Optimisers ont pour habitude d’organiser le contenu de leur site web (et notamment de leur blog) selon des mots-clés différents.

Avec le cluster thématique, l’idée est plutôt de :

  • Créer des “pages piliers” (également appelées “pillar pages”) qui sont de véritables ressources pour vos prospects, où toutes les facettes d’une même thématique sont abordées.
  • Puis relier ces pages piliers, via des liens hypertextes, à des articles plus courts, qui abordent plus particulièrement une facette ou une autre de cette thématique.

Grâce à une telle organisation de votre site, les moteurs de recherche comprennent la cohérence du contenu que vous créez, et feront remonter ces pages sur des requêtes plus variées.

5/ Miser sur le vocal search

Cette année, encore, les Google Home et autres Amazon Echo se retrouveront sous le sapin de Noël de bon nombre de vos prospects. Raison de plus, en 2019, pour se lancer dans une stratégie SEO liée au vocal search.

// Les assistants de recherche vocale que sont Google Home, Siri ou Alexa répondent d’ores et déjà à des milliers de questions par jour. Or, quelles sont les pages web qui ressortent le mieux dans leurs recherches ? Celles qui ont inscrit la question-clé au sein même de leur contenu.

Google favorise d’ailleurs ce genre de contenu, basé sur des questions-phares, en les plaçant notamment en position zéro sur certaines requêtes-clés. Un exemple ci-dessous avec la requête " comment créer un blog" :

exemples-requête-SEO

Partez donc sur ce plan d’action simple :

  • Listez les questions que se posent vos prospects et clients à propos de votre solution, mais aussi des problématiques qu’elle permet de résoudre. N’hésitez pas à demander à vos commerciaux ou à votre service relation client de vous aider dans cette liste : au plus proche du terrain, nul doute qu’ils auront des insights intéressants à vous transmettre.
  • Créez des contenus autour de ces questions, qui y répondent précisément et de manière illustrée.
  • Rassemblez dans une rubrique Foire Aux Questions certaines des plus importantes, sur une page dédiée de votre site web.

Voilà encore une best practice SEO qui va venir nourrir votre stratégie de blogging, et apporter plus de valeur à vos cibles.

6/ Soigner la façon dont vous illustrez vos articles

Bien sûr, le contenu textuel de votre site web est crucial dans votre stratégie SEO.

// Mais trop souvent encore, les responsables de marketing digital oublient l’impact des visuels dans le référencement de leur site web.

En 2019, on s’attèle donc à mieux illustrer ses articles, en optimisant à chaque fois leur texte alternatif.

Attention : malgré la croyance qui persiste toujours, il est plutôt recommandé d’écrire de véritables phrases dans les textes alternatifs, plutôt que des séries de mots-clés séparés par des tirets.

Concevez pour votre équipe marketing une charte visuelle, qui stipule quel type d’images peuvent être utilisées pour illustrer vos articles. (Voir notre sélection de banques d’images libres de droit gratuites.)

Vous souhaitez aller encore plus loin ? 2019 peut également être pour vous l’occasion de vous lancer dans une stratégie de vidéo marketing, qui renforcera l’impact de votre stratégie SEO. En déclinant sous le format vidéo les thématiques de vos articles de blog, et en les publiant sur votre chaîne YouTube, vous verrez Google faire remonter votre site web dans les résultats de recherche de vos prospects, qui sont friands de ce format dynamique.

En appliquant ces 6 bonnes pratiques de référencement naturel, pas de doute : votre site web va gagner en visibilité sur les moteurs de recherche, et attirer ainsi plus de prospects.

Dans la même thématique

Démarrez notre formation 100% gratuite à l’inbound marketing

>